Conseils d’Experts : Cinéma Maison et Équilibre Acoustique avec John Dykstra

L’une des premières choses que nos clients nous disent lorsque nous commençons à parler de la façon dont nous traiterons leur pièce est : « Je ne veux pas d’un son trop sec ou mort ».

C’est compréhensible bien sûr. Beaucoup de gens, après quelques lectures en ligne, commencent à traiter leur pièce en appliquant de minces panneaux acoustiques et constatent que le son devient plat, sans émotion comme s’il était sans vie. L’aspect clé dans ces cas est l’épaisseur des traitements appliqués. En fait, lorsque trop de panneaux minces sont utilisés, la réverbération aux fréquences moyennes et hautes décroît beaucoup plus rapidement que celle aux fréquences basses et moyennes-basses qui, dans les cas extrêmes, peuvent même rester inchangées. Le résultat est que le son dans la pièce perd son équilibre et apparaît donc “mort”.

L’équilibre est essentiel et, qu’une pièce sonne « vivante » ou « sèche », l’objectif doit toujours être le même : avoir un temps de réverbération uniforme à toutes les fréquences audibles. La seule façon d’y parvenir est d’utiliser une quantité importante de bass traps pour contrôler les basses ainsi que, bien sûr, les moyennes et hautes fréquences. Si vous utilisez des bass traps seulement dans les coins, vous n’obtiendrez jamais un son complètement équilibré dans la pièce.

Le sujet principal du conseil d’aujourd’hui est le suivant :

Les cinémas maison et les salles d’écoute dédiées au mixage surround doivent avoir un son « plus sec » que les pièces où des systèmes à 2 canaux sont utilisés.

Une salle stéréo bénéficiera d’une certaine quantité de réflexions et de diffusion afin d’avoir un “effet de scène” riche en profondeur et en largeur qui fait “disparaître” les enceintes. Les panneaux Alpha et les diffuseurs Polyfusor et Gotham sont des éléments clés pour obtenir cet effet à condition qu’une quantité importante de bass traps soit également incorporée. Souvent, une expérience d’écoute à deux canaux peut être assez enveloppante lorsque l’on obtient le bon équilibre tout en conservant un temps de réverbération un peu plus long et donc plus naturel dans la pièce.

Une pièce où un système surround est utilisé, en revanche, a des haut-parleurs tout autour de l’auditeur. Le but, d’un point de vue acoustique, est que le son de tout ce qui se passe à l’écran puisse être fidèlement reproduit dans la pièce et le seul moyen d’y parvenir est d’avoir très peu de réflexions. Dans certains moments cinématographiques, votre pièce doit sembler petite comme un placard avec le protagoniste chuchotant mais si votre pièce a un son trop “vivant” (le temps de réverbération est trop long), le canal central interagira avec la pièce vous et vous ne pourrez pas être transporté à l’endroit représenté à l’écran.

D’un autre côté, dans une scène différente, nous pourrions nous retrouver dans une salle de sport vide et entendre des cris, dans ce cas, vos enceintes surround reproduiront la réverbération, vous donnant l’impression d’être dans cet immense espace.

Fondamentalement, votre home cinéma devrait avoir un son sec mais toujours équilibré, lorsque les haut-parleurs ne fonctionnent pas. Cela rend l’utilisation des panneaux GIK244 et des panneaux Monster indispensable pour éviter les réflexions car, si l’on veut que les médiums sonnent secs, il faut aussi que le temps de réverbération soit court aux basses fréquences.

Les bass traps sont extrêmement importants et les modèles d’angle comme nos Soffit et Tri Trap devraient être la base de tout projet de pièce. Mais s’arrêter ici ne suffit pas. Pour le meilleur résultat possible, utilisez des panneaux épais pour éliminer les réflexions et augmenter également le contrôle global sur les graves en obtenant un temps de réverbération suffisamment sec sur tout le spectre de fréquences audibles.

Pour des conseils spécifiques sur votre chambre, veuillez remplir notre Formulaire de Consultation Gratuite. Nous vous mettrons en contact avec l’un de nos designers, qui pourra répondre à toutes vos questions !

 

John Dykstra, GIK Designer (USA)

John Dykstra GIK Acoustics Designer

John Dykstra a commencé sa carrière dans l’audio après avoir obtenu un baccalauréat en technologie de l’enregistrement et de la musique du Madison Media Institute en 2000. Après une décennie de travail en club et en tournée, il a commencé à faire des recherches sur la conception et la construction de studios en 2012. John travaille avec GIK depuis 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Save & Share Cart
Your Shopping Cart will be saved and you'll be given a link. You, or anyone with the link, can use it to retrieve your Cart at any time.
Back Save & Share Cart
Your Shopping Cart will be saved with Product pictures and information, and Cart Totals. Then send it to yourself, or a friend, with a link to retrieve it at any time.
Your cart email sent successfully :)