Les réflexions précoces

Les réflexions précoces ou «points de miroir» sont des termes semi-techniques utilisés pour décrire un phénomène commun à tous les espaces fermés, peu importe leur taille: le son direct sortant des haut-parleurs arrivera aux oreilles de l’auditeur avant que le son soit réfléchi.

first reflection pointsLe son se reflète sur les murs de gauche et de droite, mais également sur le sol, le plafond et tout ce qui peut se trouver sur son chemin. Le son direct s’additionne ensuite avec le son réfléchi soit de façon additive ou soustractive, et ainsi accentue ou atténue des fréquences particulières. C’est ce qu’on appelle le “filtrage en peigne”. De plus, ce phénomène se produit à de multiples fréquences puisque le son sortant des haut-parleurs, rebondit le long de multiples plans et surfaces de compositions variées pour enfin arriver aux oreilles à différents moments et avec des intensités différentes. Le résultat est que l’auditeur peut ne pas être en mesure d’entendre précisément le son sortant des haut-parleurs.

L’autre question des réflexions précoces repose sur l’importance de la symétrie de la pièce en termes de forme et composition. Un auditeur qui est beaucoup plus proche d’un mur qu’un autre est susceptible d’avoir un son déformé sur le côté proche de la paroi. Une position d’écoute située entre deux surfaces très différentes en terme de réflectivité peut engendrée une variété de problèmes puisque différentes fréquences sont reflétées et à des taux différents pour l’auditeur.

Ces deux scénarios peuvent certainement entraîner des déséquilibres stéréo si un côté est “plus grand” que l’autre ; en fonction de la proximité d’un mur, du filtrage en peigne ou encore d’effets de phases différentielles.

Bien qu’il existe différents niveaux de sévérité basé sur un certain nombre de facteurs, les points de réflexions précoces doivent être gérés dans chaque pièce où l’écoute critique se produit. Les conséquences de ne pas les éliminer peuvent être importantes, notamment sur les décisions que pourrait prendre l’auditeur sur l’égalisation, le positionnement ou encore le choix de haut-parleurs, etc. Bien sûr, aucunes de ces solutions ne fourniront une solution, et même s’il y a une amélioration pour une fréquence, une autre sera probablement affectée, et tous les gains seront perdus si l’auditeur se déplace même de trente centimètres vers la gauche ou la droite.

Du point de vue du traitement,  Le Manuel De Maîtrise de l’Acoustique indique qu’il devrait y avoir, “un chemin anéchoïque  efficace entre les haut-parleurs et les oreilles de l’auditeur.” Ce qui est appelé “anéchoïque” est aujourd’hui une zone sans réflexion. La façon la plus évidente d’atteindre cette condition est l’absorption. Bien que parfois la diffusion est une bonne solution dans certains contextes, la technique d’absorption est non seulement plus efficace, mais également une option plus simple et moins coûteuse.

Les panneaux épais de 5 centimètres fabriqués à partir de fibre de verre rigide ou laine de roche sont les produits les plus couramment utilisés pour traiter les points de réflexion, mais les panneaux de 10 centimètres sont une excellente option additionnelle lorsqu’un piège de basses fréquences supplémentaire est souhaité.

Habituellement, les panneaux sont placés sur les surfaces dures à gauche et à droite de la position de mix et également comme un nuage sur le plafond du dessus. Bien que les points de réflexion précoce puissent être localisés par un calcul géométrique (en utilisant les caractéristiques de dispersion de vos haut-parleurs), un moyen plus facile est d’utiliser le «tour du miroir». Voici comment faire:

Asseyez-vous à votre position d’écoute comme vous le feriez normalement. Commencez par le mur de gauche. Demandez à un ami de tenir un miroir contre le mur à la hauteur de votre haut-parleur, puis déplacez-vous vers l’arrière de la salle. Lorsque vous pouvez voir le reflet de l’enceinte gauche dans le miroir, marquer cet endroit. Voilà votre premier point de réflexion. Continuez à vous déplacer le long du mur, et quand vous pouvez voir le haut-parleur de droite; marquez cet endroit. Voilà un autre point de réflexion. Changez de mur et répétez ces actions. Si vous avez plusieurs places assises dans votre pièce, répétez ce processus pour chaque siège.

En fin de compte, les points de réflexion précoce sont plutôt faciles à traiter. Avec un peu d’attention, ce problème peut être amélioré rapidement, et une zone où les améliorations sont audibles vous apportera un meilleur confort d’écoute.

Voir notre vidéo éducative sur la recherche des Réflexions précoces.